Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 15:53

images--7--copie-3.jpg"Un temps l'incendie meurt en vous, puis vous mourez dans l'incendie"

Pour son premier jour en tant qu'agent de plolice des communautés aborigènes, Emily Tempest est gatée. A une affaire sordide impliquant deux amis, un géologue illuminé et un ivrogne de l'outback, s'ajoute l'arrogance d'une hiérarchie blanche aux préjugés tenaces. Et dans ce royaume de poussière et de feu rythmé par les chants sacrés, la terre gronde d'une menace surnaturelle...

 

MAGISTRALE évocation d'une partie de l'Australie qui est bien peu évoquée à ma connaissance en littérature, je veux parler des "territoires du nord", l'outback profond qui porte en lui toutes les cicatrices de la colonisation, cicatrices profondes infligées dans les âmes et dans la terre au profit d'une cupidité blanche.

Emily Tempest est un personnage hors du commun. Une femme exceptionnelle, tiraillée entre sa culture aborigène et son soucis de remettre de l'ordre dans cette communauté en proie à la folie, à l'alcoolisme et à la délinquance.

Emily Tempest est une femme de sacrifices car elle va souffrir tout au long de ce récit, souffrir dans sa chair et dans son âme, sans cesse au bord du gouffre dans lequel elle risque en permanence de sombrer, sans cesse au bord même de son existence.

C'est une culture faite de sacré, de croyance en des dieux et dans la terre nourricière, une culture ques hommes hantés par le profit sont prêts à détruire, à raser par tous les moyens.

C'est aussi un regard haineux de la population blanche sur les aborigènes considérés comme des sous-hommes, ayant moins de prix que la plus infime pépite d'or.

D'une affaire de meutre violent entre deux vieux poivrots, Adrian Hyland tisse un tableau d'une beauté sauvage incomparable, je n'ai pu que tomber amoureux d'Emily Tempest, belle à l'intérieur, belle à l'extérieur, j'ai souffert avec elle, j'ai éspéré qu'elle reste en vie, j'ai eu peur avec elle.

Un magnifique roman. Un grand auteur.

Je vais de ce pas me jeter sur  "Le Dernier Rêve de la Colombe Diamant", première aventure d'Emily Tempest.

Partager cet article

Repost 0
Published by dora-suarez-leblog
commenter cet article

commentaires

Foumette 29/12/2012 13:30


Voilà donc une chronique bien alléchante....je prends note... merci Ludo!!!

Présentation

  • : Le blog de dora-suarez-leblog
  • Le blog de dora-suarez-leblog
  • : Pourquoi gardez vous les têtes ? Pour qu'elles me regardent. Robin Cook
  • Contact

Recherche

Liens