Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 11:15

Dxx7k1ko0_9bmML1zDKnP5CQmQdj10LR0eqaWHPFi6w-.jpgC'est ainsi que les hommes vivent
                                             Pierre Pelot





Agent de la patrouille frontalière sur la Ligne entre le Mexique et les Etats-Unis, Valentin Pescatore veille chaque nuit à arrêter les migrants clandestins. Une tâche qu'il exerce au mépris de son sens moral, jusqu'au jour où il commet une bévue le contraignant à collaborer avec le FBI.
Sa mission : infiltrer les rangs de la mafia.
Mais jeté dans les mailles de la Triple Frontière qui sépare le Paraguay, le Brésil et l'Argentine, où la drogue et la corruption prospèrent.
Pescatore aura bien du mal à choisir son camp...


Un roman noir exceptionnel sur la mondialisation du crime organisé, élu meilleur premier roman et meilleur thriller de l'année 2011 par le New York Times




C'est chaud, "muy calliente", passionnant.
Une plongée en apnée dans le monde de la mafia, des politiciens véreux, des flics pourris ou encore des flics infiltrés dans leurs propres rangs.
Tout le monde dénonce tout le monde, tout le monde manipule tout le monde et il n'est pas prévu de se préoccuper des dommages collatéraux.

Pescatore est un sacrifié car il n'a pas le choix, alors tout le monde l'observe, doute de lui, prêt à le tuer si besoin. D'un coté comme de l'autre personne ne fera de quartier le concernant, infiltré il est, exfiltré...il n'en est pas question.

Et au milieu se dresse l'équipe de choc de Mendez, le super flic qui n'a qu'un objectif : nettoyer le mexique des trafiquants, il a presque tous les pouvoirs, il n'existe pas officiellement, ils sont le groupe Diogène.

Enfin Isabel Puente, représentante des droits de l'homme et donc contrôleuse des agissements des services de Police des deux côtés de la Ligne, un boulot impossible dans ce panier de crabe.

Ce roman se lit d'une traite avec délectation devant le spectacle qu'offrent les forces de l'ordre et les mafieux, la vie humaine n'a plus aucun prix seul le dieu dollar existe pour rapatrier au mexique les mafias internationales, Afrique, Inde, Chine et se partager ainsi le contrôle de la Triple Frontière afin d'inonder le monde de toutes les drogues.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dora-suarez-leblog
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de dora-suarez-leblog
  • Le blog de dora-suarez-leblog
  • : Pourquoi gardez vous les têtes ? Pour qu'elles me regardent. Robin Cook
  • Contact

Recherche

Liens