Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 16:05

telechargement--1--copie-6.jpgLa vie...ce Pompiérisme de la nature
                                                                        Cioran


Carla Glotz, éditrice, ne sait que penser de l'étrange manuscrit qu'elle vient de recevoir : les scènes de meurtres et de tortures décrites au fil des pages sont si réalistes qu'elles lui glacent le sang...Et si ce n'était pas de la fiction ?

Elle confie ses doutes à Albert Chatel, flic à la retraite désormais détective privé. Sceptique mais intrigué, il décide d'enquêter avec sa jeune collaboratrice.
Dans le même temps, le député Girard le harcèle pour qu'il mette la main sur la source qui renseigne la presse sur les pratiques délictueuses du politicien.

Ces deux affaires chamboulent la routine du détective et c'est au moment où il s'y attend le moins qu'elles se télescopent...




Comment les affaires politico-financiéres de deux banquiers frauduleux peuvent avoir un rapport avec un sadique meurtrier en série ?

C'est là tout l'art de l'auteur, et c'est ce qui fait tout l'interêt du roman.

Les malverssations financières dans le polar, on connait, mais la brutalité physique des malverssations corporelles, je ne mettais pas en relation.

Comment être un salaud de la finance, sûr de lui et engendrer une bête.

Mr Farigoule sait de quoi il parle, il évolue dans le monde de la finance  et visiblement rien ne lui a échappé des désastres que peut provoquer ce monde.

Tous les personnages sont crédibles, le récit est extrêmement bien mené, avec ce qu'il faut de lassitude au lecteur pour supporter les mécanismes financiers et revenir à l' horreur de cet homme qui jour par jour va hanter notre lecture. 


                                                                 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dora-suarez-leblog
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de dora-suarez-leblog
  • Le blog de dora-suarez-leblog
  • : Pourquoi gardez vous les têtes ? Pour qu'elles me regardent. Robin Cook
  • Contact

Recherche

Liens